Roses feuilletées aux pommes

  
Grâce à une amie, j’ai découvert un blog culinaire qui est une vraie mine d’or: Perle en Sucre. La fille est super douée et certaines de ses recettes sont très faciles et tout à fait accessibles, même pour des débutants. C’est le cas de ces roses feuilletées aux pommes. Dans sa recette elle met de la confiture d’abricots. J’ai préféré utiliser de la confiture de rhubarbe, qui se marie bien avec les pommes. Mais on peut très bien remplacer par de la confiture de framboises, ou de pêche, ou que sais-je. 

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées rectangulaires
  • 4 pommes (type pink lady)
  • Eau
  • Le jus d’un citron
  • 6 grosses cuillères à soupe de confiture de rhubarbe
  • Sucre glace (pour la finition)

Remplir un récipient allant au micro-ondes d’eau (aux 3/4) et de jus de citron.

Laver les pommes, les couper en 2, enlever le trognon (il faut laisser la peau, c’est ce qui donnera un joli aspect à la rose).

A l’aide d’une mandoline ou d’un couteau, couper des lamelles très fines (en forme de demi-cercle). Mettre les tranches dans l’eau citronnée et faire chauffer au micro-ondes quelques minutes (je l’ai fait en plusieurs fois, pour éviter de trop cuire les pommes, mais ça prend un peu de temps, entre 5 et 10 minutes peut-être). Les pommes sont prêtes quand elles sont souples, faciles à rouler sans risque de les casser.

Beurrer un moule à muffins et préchauffer le four à 180°.

Découper les pâtes feuilletées en bandes horizontales de 5/7cm de large, et badigeonner de confiture. 

Disposer les demi-cercles de pommes sur la moitié supérieure de chaque bande (en les faisant dépasser de la bande de pâte), en les faisant se chevaucher.

Replier la partie inférieure de la bande de pâte, et rouler délicatement, en serrant bien, pour faire une jolie rose. Mettre la rose dans le moule et répéter l’opération pour toutes les bandes.

Enfourner pour 30/40 minutes (la pâte doit être dorée). Démouler et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Publicités

Le top Bornéo de Couture Nomad

Avec un nom pareil, j’étais obligée de le faire, ce top! (Pour ceux qui l’ignorent j’ai vécu pendant 4 ans à Balikpapan, Bornéo, quand j’étais enfant/ado)

J’avais acheté ce tissu Art Gallery Fabrics pour m’en faire un top et c’est chose faite! Je regrette juste de ne pas avoir choisi un tissu plus léger, parce qu’il y a une double épaisseur de tissu devant (pour le cache-cœur). Malheureusement cela le rend un peu trop rigide, il manque de fluidité. Je le referai sûrement dans quelque temps avec un tissu plus fluide. En tout cas j’aime beaucoup la coupe, et le dos est super joli avec les 2 pinces et les fronces. Très élégant! Il est possible de faire une robe selon le même modèle, en rallongeant le bas. Je testerai sûrement bientôt.

Ce top est faisable pendant le 4ème atelier Couture Nomad. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations sur les cours de couture!

  

Gâteau magique au chocolat blanc et aux framboises

 Une recette facile (comme d’habitude) pour finir la semaine en beauté (de toute bôôôôté) (et en légèreté).

Pourquoi gâteau « magique »? Et bien parce qu’avec une seule pâte, un seul moule et une cuisson en une seule fois, le gâteau prend 3 consistances: une génoise, une crème et un flan. Foufou, non? Sur le papier j’étais séduite. J’ai d’abord testé une recette au chocolat que j’ai trouvée plus que moyenne. Pas dégueu, mais bof. Après j’en ai fait un à la vanille et c’était bon mais pas assez cuit. Et puis je me suis dit que ce gâteau serait merveilleux avec des fruits (au hasard, des framboises) et du chocolat blanc. Après environ 3 secondes d’intenses recherches sur Gougueule, je suis tombée sur la recette de marmiton, qui est presque parfaite (j’ai juste diminué le sucre). Du coup je me devais de la partager (je suis comme ça moi!).

Ingrédients

  • 4 œufs (jaunes et blancs séparés)
  • 150 g de sucre (j’en ai mis 120)
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 125 g de beurre
  • 200 g de chocolat blanc
  • 115 g de farine
  • 50 cl de lait entier tiède
  • 250 g de framboises (fraîches ou surgelées)

Préchauffer le four à 150°C.
Faire fondre le beurre et le chocolat (au micro-ondes ou au bain-marie).

Fouetter le sucre, les jaunes d’oeuf et l’eau, puis ajouter le beurre et le chocolat fondus puis la farine.

Verser le lait tiède et mélanger (la pâte devient très liquide, un peu comme une pâte à crêpes).

Monter les blancs en neige et les incorporer à la pâte à l’aide d’un fouet (ils ne s’incorporent pas vraiment, c’est normal, l’idée c’est que les blancs restent sur le dessus. C’est ça qui va devenir la génoise).

Dans un moule rond (l’idéal est un moule a charnière ou un cercle à pâtisserie pour pouvoir le démouler facilement), déposer les framboises, et verser la préparation. Enfourner pendant 50 minutes/1h voire 1h10 (le gâteau doit être légèrement tremblotant, mais pas trop sinon la crème au milieu sera trop liquide).

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre le gâteau au réfrigérateur. Servir très froid.

Les cousettes de mes élèves 

Depuis le mois de mai, j’ai commencé à donner des cours de couture (j’enseigne la méthode en 12 étapes de Couture Nomad). Mes élèves sont super douées et ont fait de très jolies choses, et je voulais montrer ce que l’on peut faire après seulement quelques heures de cours (en n’ayant jamais touché une machine à coudre avant). 

Durant le premier atelier, on réalise la robe Kenting (version enfant ou adulte): c’est une jolie robe avec des fronces au niveau de la poitrine. Elle en jette et elle est amusante à faire. Version longue ou tunique, elle est parfaite, je vous dis!
 

  
    

Pendant le deuxième atelier, on réalise la Lombok (qui existe aussi en version adulte, la Manado). Ici en Liberty Betsy ❤️  

Pendant le troisième atelier, on fait un joli petit pantalon à taille élastiquée, le Hanoi. Mon élève a choisi un tissu uni en lin bleu. Super chou, n’est-ce pas?

  
 

Le zebra cake

J’adore les gâteaux marbrés mais je suis toujours un peu frustrée par le rendu visuel: la pâte au cacao, plus lourde que la pâte à la vanille, tombe souvent au fond du plat et fait un truc tout moche. Alors quand j’ai vu des photos du fameux zebra cake (ou marbré italien), j’ai tout de suite voulu tester. Très facile à réaliser, il en jette et en épatera plus d’un. 

J’ai pris la recette sur le site Marmiton (j’ai juste mis moins de sucre). Juste un bémol: je trouve que le goût d’huile est trop prononcé. J’essaierai peut être de remplacer l’huile par du beurre la prochaine fois. Ou alors de mettre un peu d’huile de noisette ou de noix pour parfumer agréablement la pâte. Bref, il va falloir que je le refasse!

Ingrédients

  • 25 cl d’huile neutre (tournesol, pépin de raisin)
  • 180 g de sucre en poudre 
  • 10 cl de lait
  • 4 œufs à température ambiante
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 300 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 25 g de cacao en poudre non sucré

Préchauffez le four à 180°C

Beurrez un moule rond (en silicone, ou un moule à charnière).

Dans un grand saladier, mélangez l’huile, le sucre, le lait et les œufs jusqu’à l’obtention d’un mélange bien homogène.

Divisez la préparation en deux parts égales.

Dans l’une, ajoutez 175g de farine avec ½ cuillère à café de levure chimique et une cuillère à café d’extrait de vanille, bien mélanger afin d’obtenir une préparation homogène.

Dans l’autre, ajoutez la farine restante (125g) avec ½ cuillère à soupe à café de levure, puis ajoutez le cacao amer, mélangez afin d’obtenir une préparation homogène.

Au centre du moule versez alternativement deux cuillères à soupe de chaque pâte (l’une sur l’autre) puis répétez l’opération jusqu’à épuisement des pâtes, la pâte va s’étendre toute seule petit à petit.

 Enfournez pour 40 minutes environ, puis vérifiez la cuisson à laide de la lame d’un couteau, celle-ci doit ressortir sèche.


Et le voici en version arc-en-ciel (avec un glaçage au chocolat noir) 

La blouse Xintiandi de Couture Nomad

  

 

J’avais ce joli tissu Atelier Brunette dans mon placard depuis cet été et j’avais tellement hâte de me coudre quelque chose avec! Je suis super contente de ma blouse, et c’était un vrai plaisir de la coudre. Elle est légèrement technique mais sans grosse difficulté: manches raglan, des plis, une encolure en V avec un biais.  

Le patron est disponible ici: clic!

Financier pistache/framboises sur mousse au chocolat blanc

   
J’adore le trio pistaches/framboises/chocolat blanc. J’ai fait pas mal de variantes autour de ces saveurs (notamment le cheesecake), et celle-ci est une de mes préférées. Un financier à la pistache avec des framboises fraîches à l’intérieur, une couche de gelée de framboises et une mousse bavaroise au chocolat blanc. L’association des textures et des saveurs est à tomber.

Il faut faire ce dessert plusieurs heures à l’avance (le matin pour le soir, ou la veille pour le lendemain), pour que la mousse ait le temps de prendre. On fait le financier en premier, on attend qu’il refroidisse, puis on fait la gelée de framboises et la mousse en dernier.

Ingrédients 

Pour le financier 

  • 60g de beurre
  • 65g d’amandes en poudre
  • 115g de sucre glace
  • 40g farine
  • 60g de pâte de pistache (vérifier qu’il s’agit d’une pâte composée uniquement de pistaches, sinon ce sera trop sucré)
  • 4 blancs d’œufs (garder 3 jaunes pour la mousse)
  • 3g de levure
  • 200g de framboises

Pour la gelée de framboises

  • Entre 300 et 500g de framboises (fraîches ou surgelées): la quantité dépend de la taille du moule. Je fais au pif, et s’il y en a trop je mets du jus de framboises de côté (avant de mettre la gélatine)
  • 2 feuilles de gélatine 

Pour la mousse bavaroise au chocolat blanc

  • 20 cl de lait
  • 3 jaunes d’œufs 
  • 45 g de sucre en poudre 
  • 200 g de chocolat blanc 
  • 20 cl de crème entière liquide
  • 3 feuilles de gélatine

Financier

Préchauffer le four à 180°.

Faire chauffer le beurre jusqu’à ce qu’il prenne une coloration noisette. 

Mélanger toutes les matières sèches ainsi que la pâte de pistaches. Ajouter le beurre noisette refroidi puis en dernier les blancs d’œufs (liquides). 

Verser dans un moule (j’avais utilisé un moule à cake mais il est tout à fait possible d’utiliser un moule rond. Le moule à charnière ou le cercle à pâtisserie sont pas mal parce qu’ils permet de démouler le gâteau facilement une fois monté) et disposer les framboises dans l’appareil.

Cuire 20/30 minutes (vérifier la cuisson à l’aide d’un couteau, le temps de cuisson dépend de la hauteur du gâteau).

Une fois refroidi, enlever la partie supérieure à l’aide d’un couteau pour que ce soit bien plat et régulier. Remettre dans le moule et réserver (et manger la partie que vous venez d’enlever parce que sinon c’est du gâchis).

Tapisser le moule de rhodoïd (au-dessus du financier).

Gelée de framboises

Faire tremper la gélatine dans l’eau froide.

Mettre les framboises dans une casserole et faire chauffer jusqu’à ce qu’elles soient fondues. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant et passer au tamis pour enlever les graines et ne garder que le jus.

Ajouter la gélatine essorée, mélanger et verser sur le financier. Réserver au frigo et attendre que la gelée prenne un peu.

Mousse bavaroise au chocolat blanc

Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faire tiédir le lait.

Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux.

Verser le lait doucement et mélanger.

Remettre le tout dans la casserole et cuire la crème anglaise sans la faire bouillir (la crème est cuite lorsqu’elle est bien épaisse et qu’elle nappe la cuillère).

Concasser le chocolat puis verser la crème sur celui-ci.

Bien mélanger pour faire fondre le chocolat.

Ajouter la gélatine essorée, fouetter et laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly et l’incorporer délicatement au mélange précédent.

Verser la mousse sur le gâteau et réserver au frais pendant au moins 4h.